Non. Je ne serai pas ce que tu crois.

« ANECDOTE.s » : Un jour je marchais dans la rue et un mec en voiture s’est arrêté pour me demander d’aller me coiffer, je crois que mon afro ne lui plaisait pas/ un jour je marchais dans la rue et des gens se sont demandés si j’étais une fille ou un garçon/ Un jour j’ai porté un short et on m’a dit que je n’étais pas respectable/ Plusieurs fois, on a pensé que je n’étais pas assez intelligente ou compétente parce que j’étais une femme/ Un jour on m’a hurlé dans la rue que j’avais le cancer alors que je portais mon foulard en wax préféré/ Des jours comme ça il y en a eu beaucoup, beaucoup trop. 

Je sais que je ne suis pas seule et j’ai l’espoir que cet article en ce jour si spécial saura t’animer. 
Je sais que je ne suis pas seule face à la remise en question de mon humanité parce que j’ai un pubis. 
Je sais que je ne suis pas seule face à la remise en question de mon identité culturelle parce que j’ai osé exprimer qui j’étais réellement. 
Je sais que je ne suis pas seule face aux nombreuses agressions sexuelles et viols que beaucoup ont connu sur cette île. 
Je sais que je ne suis pas seule à trouver la force et le courage d’écrire aujourd’hui ! 

C’est un jour de célébration de nombreux accomplissements des femmes à travers le monde et de la femme dans son humanité ! 

Sauf que dans la rue que j’arpente chaque jour, je sais que nous sommes encore bien nombreuses à ne pas vivre notre vérité. Et elles sont nombreuses ! Certaines sont plus fantasques que d’autres, et alors !

Je sais que je ne suis pas seule à avoir rêvé de voyager et apprendre plusieurs langues.
Je sais que je ne suis pas seule à avoir envie de vivre une vie passionnante et riche.
Je sais que je ne suis pas seule à avoir envie d’offrir la totalité de mon être à la vie. 
Je sais que je ne suis pas seule à faire face à mes doutes les plus profonds et dire encore « oui, je vais essayer » 
Je sais que je ne suis pas seule à imaginer un monde meilleur pour nous et que nous avons la responsabilité de le construire chaque jour. 

Je sais et j’ai aussi conscience que ce n’est pas chose facile surtout lorsque l’on vit dans des espaces où le conformisme est à la mode. Je n’appelle pas à se différencier, mais à oser vivre pleinement ce que l’on est, montrer ce truc bizarre qui gêne autant et qui fera que tu seras unique et apportera ta pierre à la grande photo de l’histoire des femmes. 

Pour t’aider, souviens-toi des femmes de ta vie, accroche-toi à celle que tu admires, car elles ont ouvert un chemin bien plus grand que celui qu’elles avaient à leur époque uniquement pour toi. 

Respire. Tout va bien se passer. Tu as ta partition à jouer et joue-là avec toute la force et l’amour dont tu possèdes ! 

Alors, si tu es mahoraise, je t’en prie porte-moi cet afro like a queen si c’est ainsi que tu te sens toi ! Si c’est en Salouva que tu exprimes la meilleure partie de toi-même, vas-y ! Au passage, n’oublie surtout pas qui tu es. N’oublie pas d’être solidaire avec tes consoeurs, vous serez plus puissantes à plusieurs, elles en auront besoin et toi aussi dans les moments d’obscurité ! 

Je souhaite aux femmes de mon île et à travers le monde entier une belle journée internationale de la femme ! 

WITH LOVE 

D.H 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s